mardi 18 avril 2017

Le printemps 2017 est de retour. Les semis de mes tomates, poivrons ainsi que de mes petites annuelles sont faits depuis un mois. Tout va bien de ce côté-là, je dois procéder au repiquage cette semaine, vu que les plantules ont maintenant leurs vraies feuilles et prennent de l'ampleur.

L'an dernier, grâce à un ami italien, j'ai réussi à monter des tiges de bambou pour tuteurer les plants de tomates. Celles-ci ont remporté le 1er prix dans leur catégorie à la foire d'Havelock. Elles étaient très belles, absolument grosses et délicieuses, voyez par vous même!

Mon ami italien les cultive depuis une bonne vingtaine d'années et il a eu la gentillesse de me faire ce merveilleux cadeau l'an dernier. Dorénavant, je ne cultiverai que cette variété et mes Petit Moineau.

Je refais aussi les betteraves jaunes puisque l'an dernier, je me suis rendue compte que je n'ai pas eu les mains tachées en les préparant pour la cuisson. Ces betteraves sont délicieuses et elles aussi m'ont valu un ler prix à la foire d'Havelock. J'avais bien pris soin de les nettoyer et de couper leur feuillage à 2 pouces.
L'autre variété que je cultive demeure la traditionnelle betterave Plate d'Égypte: elle est sensiblement de la même grosseur que la jaune et dans les pots mason à marinades, elle se prête bien à toutes mes recettes de conserves.

Le soleil est de la partie aujourd'hui: une belle journée pour travailler au potager!

vendredi 19 février 2016

Semis 2016 et nouveautés
J'ai commencé mes semis 2016 au début de février avec mes semences d'oignons Red Baron et Violet de Galmi. La semaine dernière, c'était la fête des aubergines et cette semaine, les piments et poivrons sont à l'honneur. Déjà, trois ou quatre variétés d'aubergines ont germées: Blanche Dourga, Ping Tung, Longue Pourpre etc. Toutefois, je dois faire de la place sur mes tablettes car j'ai eu la bonne idée, en janvier, de faire des boutures de mes violettes africaines et là, je sens que l'espace habituellement réservé à mes semis est compromis à moins que je ne trouve une solution.

J'ai aussi semé des graines de framboisiers. C'est la première fois que je tente l'expérience et j'aimerais bien transplanter les petits plants cet été.  Le potager sera limité à des variétés que les petits-enfants adorent: carottes, laitues, haricots, petits pois et tout ce qu'une bonne salade a besoin pour être savoureuse: tomates, échalottes, concombres, zuchettes etc. Les fruits comme les fraises, les melons, les mûres font aussi partie des zones réservées dans le potager. Un congélateur sera nécessaire pour les surplus et on a déjà commencé à chercher la valeur sûre.

Ma petite nouveauté au potager: les petits pois Hurst Green Shaft. J'ai visionné un vidéo sur Youtube qui m'a mis l'eau à la bouche et j'ai commandé mes semences en Écosse puisque je n'ai pas trouvé cette variété au Canada ni aux États-Unis; faut-il croire que je serai la seule sur ce continent à les cultiver cette année? Le monsieur que l'on voit dans le vidéo partage ses expériences potagères depuis au moins 4 ans; il sait comment cultiver des carottes, des courges et des oignons géants pour les expositions dans son coin de pays; il faut voir comment il s'y prend! Je vous encourage à regarder quelques-uns de ses vidéos à ce sujet, c'est très intéressant.

Donc, j'aurai plusieurs variétés de petits pois au potager mais, afin de pouvoir récolter mes semences pour les offrir au Programme Semencier du Patrimoine, je mets énormément de distance entre les variétés. Mon mari m'a bricolé des treillis un peu partout pour mes plantes grimpantes: haricots d'Espagne Sunset, haricots de Lima Christmas, épinards grimpants de Malabar, alors, je fais grimper des variétés de petits pois en même temps, ce qui créé le plus bel effet de couleurs, les fleurs de petits pois variant entre le rose, le blanc ou un mélange de rose plus ou moins foncé et blanc. Les autres variétés de petits pois qui pousseront sur les treillis sont les pois Amish, Capujciner's Blue, Monk, Margaret McKee, Carlin, Carouby de Maussane et une variété florale, King Tut.



jeudi 10 avril 2014

Enfin, je viens de publier!

C'est le fruit de nombreuses heures d'écriture, de recherches, de vérifications, de corrections et d'édition. Je me sens toute humble, toute anxieuse, toute nerveuse en même temps. Je vous le présente,

et il est publié chez Blurb ici . J'espère qu'il obtiendra un franc succès auprès des passionnés de légumes anciens. Il contient une liste des légumes anciens les plus cultivés dans nos petits potagers. Plutôt que de se promener d'un site internet à un autre, on peut, grâce à cet ouvrage, trouver une variété de carotte traditionnelle ou une variété patrimoniale de pois à soupe en un clin d'oeil. Bien sûr, pour les tomates, on estime le nombre des variétés à 600 et même plus!! Je me suis limitée aux tomates les plus goûteuses, dans toutes les couleurs et toutes les grosseurs. J'ai également voulu offrir une liste de bons sites où il sera facile de trouver ces variétés ainsi que des livres du 19e siècle qu'on peut lire ou consulter sur internet.

Les dimensions du livret Potagers urbains: les légumes anciens les plus cultivés permettront même de le traîner avec soi dans les graineteries et pépinières. Bref, voilà un outil de référence qui guidera les jardiniers urbains dans leurs recherches.

vendredi 28 février 2014

Les échanges vont bon train

Les échanges de semences sont commencées et ce matin, j'ai reçu une première demande d'un membre du programme Semencier du Patrimoine. J'ai toujours du plaisir à lire les petites notes qui me disent à quel point les gens ont hâte au printemps, à commencer de piocher la terre, de choisir leurs variétés de légumes ou de fleurs. Moi, mes plus beaux moments de bonheur c'est l'odeur d'humidité lorsqu'on ouvre un sac de medium à semis ou encore lorsqu'on voit poindre les petits nouveaux plants de poivrons ou de piments dans les godets de yogourt recyclés..

J'ai décidé de me faire un immense sac contenant les semences de toutes mes fleurs, annuelles, vivaces et bisannuelles confondues. Elles seront semées à la volée sur le devant de la maison. Je reprends aussi ma plate-bande de mon mélange zinnias-nicandra-pavots-carottes-tournesols miniatures. Tout l'été jusqu'aux gelées, il y avait des fleurs et j'ai pu me confectionner des bouquets à chaque semaine pour pratiquement toutes les pièces de la maison. Une façon facile de donner un petit air de fraîcheur au décor.

jeudi 17 octobre 2013

Magnifique automne s'il en est un! C'est incroyable, nous sommes à la mi-octobre et les températures trouvent le moyen de grimper jusque dans les hauteurs estivales, soit dans les 20°C et plus. Certains arbres ont pratiquement tout perdu de leurs feuilles, d'autres sont encore verts avec une pointe de jaune si caractéristique de l'automne québécois. Au potager, il y a encore les bettes à cardes qui me comblent de joie, délicieuses dans les soupes; en relisant mon exemplaire de la publication du Programme Semencier du Patrimoine Canada sur la façon de produire et conserver les semences, j'ai appris qu'on pouvait laisser les plants en terre avec un épais paillis pour passer l'hiver et qu'au printemps, les plants ressortiraient cette fois afin de produire leurs semences. On conseille de séparer les variétés d'un quart de mille mais les plants que j'ai sont déjà en mélange - j'avais les bettes à cardes Brightlights. J'ai tellement apprécié cette plante cet été que j'espère produire mes propres semences dès l'été prochain.

Poursuivant mon programme Minçavi, j'accuse maintenant une perte de 26 livres. Bien sûr, je me permets quelques petites folies à l'occasion mais je reviens vite à mon programme. C'est ainsi que je fais maintenant mes propres craquelins. Cela me prend à peine 2 minutes et ils sont faciles à préparer: dans le robot culinaire, mettez
1 tasse de farine
2 c. à table de beurre ou margarine
une pincée de sel
Pulsez pour bien mélanger. En pulsant toujours, ajoutez 7 à 8 c. à table d'eau froide - pour obtenir une boule de pâte. Sur une surface légèrement enfarinée, étendez la pâte et roulez assez mince. Moi, j'ai mis la boule directement sur l'envers d'une tôle à biscuits et j'ai roulé la pâte jusqu'à ce qu'elle couvre toute la surface de la tôle. Piquez partout à la fourchette, tracez des lignes à tous les 2 pouces de long en large au couteau afin d'obtenir des petits carrés de la grosseur de biscuits. Saupoudrez de fleur de sel et enfournez au centre du four chauffé à 400°F. Laissez cuire environ 10 à 14 minutes ou jusqu'à ce que vos biscuits soient dorés sur le dessus. Laissez refroidir avant de déguster avec votre potage favori ou une pointe de fromage. C'est tellement bon, la cuisine maison!

samedi 6 juillet 2013

Bientôt un mois

Dans 5 jours, cela fera un mois que je suis devenue membre de Minçavi. Ce matin, c'est un gros 14 lbs de perte à date qui me fait enfin entrevoir un succès au bout de tous ces efforts.. quoique les efforts sont moindres qu'on pourrait le penser.

Non, je ne souffre pas de la faim. Je mange de façon équilibrée et les recettes que j'ai réalisées à date, à partir du petit livre remis à l'inscription, sont toutes délicieuses. Et il y a le site des minçamies. À date, les cretons sont délicieux et j'alterne les matins cretons et les matins oeufs. Il y a aussi les matins céréales et fruits, toast et fromage maigre etc.

Je me cherche une recette de végépâté MAV pour les matins où on ne sait plus quoi faire. Je finirai bien par trouver sinon, je vais me l'inventer!!

vendredi 28 juin 2013

J'ai commencé mon Minçavi

Depuis 2 semaines maintenant et j'ai perdu quelques livres. Je ne souffre pas de la faim mais je ne bois pas assez d'eau. Hier, je me suis fait un smoothie tout-à-fait délectable:

Smoothie banane et fraise
1 tasse de lait écrémé
1 banane (2 portions de fruit)
1 tasse de fraises congelées décongelées et le jus
2 c. thé cassonnade diète
Passez le tout dans votre liquéfieur, anciennement appelé blender. Versez-vous çà dans un grand verre, ajoutez-y une paille et dégustez, c'est vraiment très bon.

Lorsque j'ai des fringales, je me sors de la soupe aux légumes que je passe dans le liquéfieur aussi. Il faut toujours avoir de l'avance sur nos fringaloses car dans ces moments-là, on grignotterait n'importe quoi et c'est précisément ce qu'il faut éviter.

Potage aux légumes
1 boîte de tomates en morceaux en conserve ou si vous avez des tomates dans le potager, 5 ou 6 tomates en morceaux, le coeur enlevé
1 pied de céleri tranché grossièrement
2 gros oignons tranchés grossièrement
haricots frais ou en conserve
une laitue fraîche tranchée grossièrement
1 poivron vert ou rouge ou les deux
un navet pelé et découpé en dés
quelques carottes bien lavées ou si on préfère, pelées
la moitié d'un chou tranché grossièrement
2 pommes de terre pelées et mises en gros quartiers
Dans un très grand chaudron, vaporisez un peu d'huile d'olive et ajoutez les morceaux d'oignons. Lorsqu'ils commencent à brunir, ajoutez tous les autres légumes préparés. Ajoutez 2 tasses de bouillon de poulet dégraissé (ou d'eau si vous n'en avez pas), amenez à ébullition puis réduisez la chaleur; laissez mijoter environ 2 heures en brassant régulièrement. Vérifiez si vos légumes sont bien tendres. Si vous avez mis de l'eau au lieu d'un bouillon, ajoutez quelques cuillérées à table d'un concentré pour soupe aux légumes ou au poulet. Goûtez et rectifiez les assaisonnements de sel et de poivre. Laissez refroidir jusqu'à ce que ce soit tiède. Passez votre soupe au liquéfieur puis remettez le potage dans un bol suffisamment grand pour recevoir toute votre soupe, ceci afin d'obtenir un potage au goût uniforme. Versez environ 2 tasses de votre potage dans des contenants bons pour le congélateur, identifiez et datez vos contenants. Pour servir, décongelez et réchauffez, vous pourriez même ajouter un peu de lait écrémé, c'est le bonheur! et c'est à volonté!!